MÉDITATION DU 9 AVRIL 2023

9 AVRIL 2023

 

Lecture : 1
Corinthiens 5.7

 

Ce verset est le
seul de toute la Bible où Jésus est présenté comme la Pâque des chrétiens.
C’est dans un contexte de discipline et de pureté de l’Église que Paul l’a
écrit.

 

L’apôtre emprunte
l’image de la Pâque juive. Lorsque le temps était venu de célébrer la Pâque,
fête qui soulignait la délivrance d’Égypte, mais surtout le fait d’avoir
échappé au jugement de l’ange de la mort [Exode 12.27], les Israélites
sacrifiaient un agneau. Lors de l’institution de cette fête, les Israélites ont
dû appliquer sur le linteau des portes le sang de l’agneau pascal [Exode 12.7].

 

Paul affirme que
le Christ est la Pâque des chrétiens, avec un adjectif possessif bien senti.
L’apôtre signifie par cela que ceux qui croient en Jésus-Christ, qu’ils soient
d’origine juive comme Paul ou non juive comme la plupart d’entre nous, n’ont
pas à célébrer la Pâque juive. Notre délivrance est celle de notre péché et
elle fut accomplie complètement par Jésus sur la croix.

 

Nous devons savoir
une chose. Nous n’avions pas besoin seulement du vendredi saint, mais aussi de
Pâque. Autrement dit, la mort de Jésus-Christ n’aurait pas suffit à notre
salut. Il fallait la résurrection de Jésus-Christ.

 

Sa mort nous a
procuré l’expiation de nos péchés, la rédemption. Nos péchés se trouvent ainsi complètement,
entièrement effacés par l’œuvre de Jésus-Christ accomplie sur la croix, de
telle sorte qu’il ne reste aucune trace de nos péchés dans les registres de
Dieu. Et c’est ce qui a permis le pardon de Dieu. C’est sur la base du
sacrifice de son Fils que Dieu pardonne à son peuple. Jésus est l’Agneau de
Dieu qui ôte le péché du monde.

 

Cependant, notre
salut est plus que l’effacement de nos péchés. Et c’est là où la résurrection
de Jésus est importante. Sans sa résurrection, nous serions tout de même
pardonnés, mais nous n’aurions aucune espérance de la vie éternelle. C’est
parce que Jésus est ressuscité que nous allons ressusciter. C’est parce que
Jésus a été glorifié que nous serons glorifiés.

 

Autrement dit, la
mort de Jésus-Christ constitue l’effacement de notre dette envers Dieu. Et la
résurrection de Jésus-Christ nous procure l’héritage éternel.

 

Mais il y a plus.
L’exhortation de Paul signifie que nous devons et pouvons dès maintenant vivre
la vie de pureté et de sanctification sans attendre la glorification, bien que
ce sera toujours imparfaitement ici-bas. L’Église vit par la puissance du
Ressuscité. Le chrétien vit par la puissance du Ressuscité. Paul affirme que
« comme Christ est ressuscité d’entre les morts par la gloire du Père, de
même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie » [Romains 6.4].

 

Frères et sœurs,
que cette fête de Pâques nous rende plus conscients de la vie du Ressuscité qui
habite en chacun de nous. Cette vie glorieuse nous donne de marcher dans la
vérité et dans la sainteté de notre merveilleux Sauveur.

 

Seigneur Dieu, nous
voulons nous rappeler les paroles du cantique qui disent : « Merci notre
Père de nous avoir donné Jésus, ton Fils ». Merci de nous avoir unis à lui
dans sa mort comme dans sa résurrection. Amen !

 

Daniel Durand, pasteur de l’Église réformée baptiste de
Drummondville

 

Chaîne YouTube :

https://www.youtube.com/channel/UCrO25AbIgFO-RFzdpicwQGA

 

Site internet :

https://erbdrville.com/

 

Page Facebook :

https://www.facebook.com/ERBDRVILLE

Daniel Durand, pasteur

Église réformée baptiste de Drummondville

A lire également