MÉDITATION DU 18 JANVIER 2023

18 JANVIER 2023

 

Lecture : Juges
13.8-23

 

Dans ces versets,
nous faisons la connaissance de Manoah, le père de Samson. Cet homme démontre
des qualités spirituelles très édifiantes. Bien que certains commentateurs
voient cet homme sous un jour négatif, nous pensons que le texte le présente
comme un homme exemplaire.

 

PRIÈRE. Dès que sa femme l’eut informé du message de l’Ange de l’Éternel lui
annonçant la naissance d’un fils consacré au Seigneur, Manoah prie [Juges 13.8].
Il demande au Seigneur d’envoyer à nouveau le messager. Et Dieu a répondu
favorablement à la requête.

 

SOUMISSION. Manoah n’a qu’un seul désir, celui d’obéir au Seigneur en faveur du
fils promis [Juges 13.8].

 

HUMILITÉ. Manoah accepte humblement que sa femme soit davantage considérée.
Alors qu’il avait prié que le Seigneur envoie de nouveau son messager vers eux [Juges
13.8], l’Ange de l’Éternel va vers la femme seulement [Juges 13.9]. Le Seigneur
répond toujours aux prières de ses enfants, mais pas toujours dans le même sens
qu’elles lui sont adressées.

 

FOI. Manoah était un homme de foi. La formulation « quand ta parole s’accomplira »
[Juges 13.12] démontre qu’il croyait en l’accomplissement de la promesse.

 

HOSPITALITÉ. Manoah s’est montré très accueillant vis-à-vis l’Ange
de l’Éternel [Juges 13.15]. Rappelons-nous que les manifestations de ce
messager bien particulier étaient sous forme humaine. Manoah rejoint ainsi Abraham
[Genèse 18.4-7] et Gédéon [Juges 6.18-19], deux hommes de Dieu importants dans
l’histoire d’Israël.

 

HOMMAGE. Manoah veut que Dieu soit glorifié [Juges 13.17], c'est-à-dire qu’il
veut que les honneurs reviennent au Seigneur lorsque la promesse se réalisera.

 

APPROBATION DIVINE. L’holocauste de Manoah est accueilli par le Seigneur [Juges
13.19-20]. La manifestation le démontre bien [cf. Lévitique 9.24 ; Juges
6.21 ; 1 Rois 18.38 ; 1 Chroniques 21.26 ; 2 Chroniques 7.1].

 

ADORATION. Après cette manifestation,
Manoah et son épouse tombèrent face contre terre pour adorer le Seigneur [Juges
13.20].

 

CRAINTE DE DIEU. Bien que la réaction de Manoah, c'est-à-dire la peur de
trouver la mort, soit venue d’une mauvaise compréhension des événements, sa
réaction démontre tout de même une crainte de l’Éternel [Juges 13.21-23].

 

Frères et sœurs, ces
versets nous démontrent la bonne disposition à avoir en toute circonstance. Cherchons
à vivre dans l’humilité, la foi, la soumission et dans toutes les autres vertus
afin d’honorer notre grand Dieu.

 

Père céleste,
fais-nous grandir dans les vertus, renouvelle en nous un esprit bien disposé
afin que nous te glorifiions. Amen !      
 

 

Daniel Durand, pasteur de l’Église réformée baptiste de
Drummondville

 

Chaîne YouTube :

https://www.youtube.com/channel/UCrO25AbIgFO-RFzdpicwQGA

 

Site internet :

https://erbdrville.com/

 

Page Facebook :

https://www.facebook.com/ERBDRVILLE

Daniel Durand, pasteur

Église réformée baptiste de Drummondville

A lire également